Nanfo Diaby après sa libération : ‘’que Dieu guide les égarés…’’

Print Friendly, PDF & Email

Comme nous l’annoncions, la Cour d’Appel de Kankan a rendu mardi son verdict dans l’affaire de l’imam Ismaël Nanfo Diaby, qui officie les prières en maninka. Dans son arrêt, la Cour d’Appel a tout simplement ordonné la libération du prévenu.

 Après sa libération, il a tenu à préciser : « Ce que peux dire à tout le monde, c’est que nous commençons par remercier le tout Puissant Allah pour sa grandeur et sa magnanimité. Dieu est synonyme de vérité. Si le mensonge triomphe la vérité, c’est que Dieu est vaincu même si nous savons que personne ne pourra le (Dieu) vaincre. Seul Dieu est fort et c’est pour lui seul nous nous battons. C’est Dieu qui a créé tout le monde y compris les noirs, les blancs et nous savons qu’il veuille sur nous. Par conséquent, ce qui nous est arrivé est un fait de Dieu. Ce sont quelques uns de nous du mandingue qui ont menti sur nous pour nous mettre en prison et ce sont également d’autres de nous du même mandingue qui viennent de dire la vérité pour nous sortir de la prison. On pardonne, mais on n’oubliera jamais. C’est la vérité qui a tout simplement triomphé. Que Dieu guide les égarés qui ont menti sur nous. Qu’ils (égarés) sachent que nous nous battons pour qu’ils soient sauvés et pour que nous soyons indépendants en faisant tout dans notre propre langue. Nous ne sommes contre personne, mais que les égarés nous laissent exercer librement ce que nous avons commencé pour le bien de tous. »

Youssouf Keita

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.