Nicéphore Soglo et Goodluck Jonathan chez Kondiano: “nous sommes venus pour que la paix règne en Guinée’’

Print Friendly, PDF & Email

En prélude aux élections législatives du 16 février prochain, les anciens présidents nigérian et béinois sont en Guinée sur invitation de NDI et la Fondation Kofi Annan.

Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo étaient ce mercredi chez l’honorable Claude Kori Kondaino, président de l’Assemblée nationale. Objectif, échanger autour des différentes pistes de solutions pour une sortie de crise en République de Guinée.

« Vous savez que le temple de la démocratie, c’est l’Assemblée Nationale non ? Alors, vous pouvez penser que quand on vient voir le président de l’Assemblée, c’était la moindre des choses. Alors, nous avons visité ce matin le Premier ministre. Je pense qu’avant la fin de la semaine, ça sera le chef de l’Etat. Nous sommes venus en Guinée pour les choses que vous connaissez. C’est une famille et j’ai dit et je répète, que vous ne devez jamais oublier que tous les Africains doivent savoir d’où nous venons et où nous allons », a-t-il dit. Ajoutant que “nous venons de l’enfer. Nous avons connu 4 et 5 traîtres négrières où nous avons perdu plus de 100 millions d’hommes, de femmes et enfants(…)

Et gouverner, c’est prévoir oui ou non ? Alors, est-ce que nous allons laisser mourir les gens sur la Méditerranée comme vous le voyez tous les jours à la télévision où un être est vendu comme un esclave, on a dit non.

C’est la raison de notre présence. Nous sommes venus pour que la paix règne en Guinée et que tout soit clair et net. C’est la raison de notre présence dans le temple de la démocratie que doit être normalement appelée une assemblée. C’est la raison de notre présence et nous les avons écoutés et toute la semaine nous allons consulter tout le monde pour trouver des solutions », a dit le Béninois après plusieurs heures d’entretien avec le président de l’Assemblée nationale.

Mohamed Cissé 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.