Niger : le ministre du Travail est mort du coronavirus

Print Friendly, PDF & Email

Le ministre de l’Emploi et du Travail du Niger Mohamed Ben Omar, dont le décès avait été annoncé dimanche par son parti, est mort d’une infection au coronavirus, a annoncé ce lundi la télévision publique.

 «Hélas, c’est cette terrible maladie qui a emporté le ministre Mohamed Ben Omar», 55 ans, a révélé Télé Sahel, la télévision publique nigérienne. Dimanche, le Parti social démocrate (PSD) que dirigeait Mohamed Ben Omar, avait annoncé sur la messagerie Whatsapp son décès à l’hôpital national de référence de Niamey, où sont soignés les malades du coronavirus, mais sans en divulguer la cause. Avant d’annoncer les causes du décès du ministre, la chaîne a diffusé un récent message du défunt invitant les travailleurs à se protéger contre le coronavirus.

«Le Covid-19 est une réalité, ce n’est pas une vue de l’esprit, c’est mortel, ça tue, ça se propage à la vitesse de la lumière, nous devons nous ressaisir pour ‘dire arrêtons ce virus’ (…) c’est la discipline seule qui sera l’arme grâce à laquelle nous allons phagocyter ce virus», prévenait Mohamed Ben Omar à la télévision. «C’est avec un cœur ému que je viens d’apprendre ce jour le rappel à Dieu du ministre de l’Emploi Mohamed Ben Omar», avait tweeté dimanche le président nigérien Mahamadou Issoufou, qui a assisté lundi matin à la levée du corps.

755 cas de contamination et 37 décès

Mohamed Ben Omar, né en 1965 à Tesker, dans la région de Zinder (centre-sud), dirigeait le Parti social démocrate (PSD), une formation alliée de la mouvance présidentielle, qu’il avait crée en 2015. Ben Omar a été plusieurs fois député et ministre depuis 1999, notamment sous le régime de Mamadou Tandja (1999 à 2010) et l’actuel chef de l’Etat Mahamadou Issoufou, en poste depuis 2011.

Avant de créer le PSD, Mohamed Ben Omar militait au sein du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), le parti du président-général Ibrahim Baré Maïnassara assassiné en 1999. Le Niger enregistre 755 cas de contamination au coronavirus SARS-CoV-2, avec 37 décès, selon un bilan officiel publié lundi soir. Le pays a déjà décrété l’état d’urgence, fermé les frontières, les lieux de culte et les écoles, et isolé de la capitale du reste du pays.

Avec AFP

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.