Nila (Koubia) : une jeune fille de 15 ans violée par un jeune homme

Print Friendly, PDF & Email

Le drame s’est produit dans la soirée du dimanche 28 août dernier dans le district de Nila, sous-préfecture de Missira, préfecture de Koubia. Selon nos informations, la victime âgée de 15 ans a été violée par un jeune cultivateur âgé de 25 ans.

Interrogé sur les circonstances de ce viol, Abdoulaye Diallo l’un des proches de la victime révèle que e viol s’est bel et bien produit dans cette localité (Nila). ‘’ La victime était partie puiser de l’eau à la pompe et c’est en ce moment que le jeune cultivateur a profité de l’obscurité et de l’absence des gens à la pompe à cette nuit (20 heures). Il est tombé sur la fille pour satisfaire son libido. Mais puisque la fille criait, le jeune en question a pris la fuite et malheureusement pour lui la victime l’avait reconnu. C’est un cultivateur de riz originaire de la localité de kiyonma, mais il travaille à Nila et tout le monde le connais ici ‘’, précise-t-il avant de poursuivre :

‘’ Tous les visites faites sur la victime par les médecins confirment qu’il y a eu viol et qu’une plainte a été formulée à l’encontre du jeune violeur. Quelques minutes après le viol er comme la victime saignait, la famille a décidé de l’a transportée d’urgence au poste de santé de Nila avant de l’amener au centre de santé de la sous-préfecture de Missira. Le matin, c’est-à-dire le lundi 29 août dernier, le père de la victime a porté plainte à la gendarmerie. Avec l’appui des citoyens l’accusé a été arrêté et entendu. Mais nous apprenons malheureusement qu’il (jeune violeur) a pris la fuite ‘’, ajoute-t-il.

Interrogé, le chef de poste de la gendarmerie affirme que le jeune violeur a cassé la porte de la cellule avant de s’enfuir. Aux dernières nouvelles, nous apprenons que cette affaire de fuite du jeune violeur a malheureusement irrité la colère des citoyens de Missira. ‘’ Pour rectifier le tire et prouver leur innocence dans cette fuite, la gendarmerie est à pieds d’œuvre pour retrouver l’incriminé ‘’, nous informe-t-on.

Affaire a suivre !

Amadou Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé,

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.