Non limitation du nombre de pèlerins : l’imam Elhadj Badrou de Labé s’en réjouit

L’Arabie Saoudite ne limitera pas  le nombre de pèlerins cette année au Hajj, prévu fin juin. L’annonce a été faite lundi par un ministre saoudien après trois ans de restriction liée à la pandémie de covid-19. La restriction concernant également la limite d’âge de 65 ans est aussi levée par les autorités guinéennes, selon le directeur national adjoint au pèlerinage. Rencontré ce mercredi 11 janvier, le premier imam de Labé, s’est réjoui de ces décisions.

« Oui nous avons appris tous cette bonne nouvelle. Les autorités saoudiennes annoncent la levée de la limitation du nombre des pèlerins, je rends grâce à Dieu, pour cette décision qui nous réjouit tous. Donc pour tout musulman, dès l’annonce de cette décision, si la personne a les moyens pour aller s’acquitter de ce pilier de l’islam, doit se préparer dès maintenant. Dans l’annonce, il a été dit que la limitation d’âge a été levée. Il y a juste deux semaines que le secrétariat des affaires religieuses a quitté Labé. Ils nous ont informé que cette année, les inscriptions pour le pèlerinage se feront pendant le Ramadan. Et nous avons la conviction que cette année, il n’y aura aucune difficulté dans le processus. En tout cas,  les autorités saoudiennes ont donné cette garantie au secrétariat aux affaires religieuses. Néanmoins, nous prions Dieu de débarrasser définitivement l’humanité de cette maladie », affirme Elhadj Mamadou Badrou Bah.

Poursuivant le premier imam de Labé a lancé un appel à l’endroit des citoyens désireux d’effectuer le pèlerinage cette année.

« Tout citoyen qui envisage d’aller à la Mecque de chercher dès l’instant son passeport. Se préparer, dès que la procédure sera déclenchée, au niveau de la région, nous allons faire en sorte que tout se passe bien », promet l’imam.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.