Non-paiement des bourses d’entretien dans les universités: les étudiants guinéens menacent de se faire entendre (le collectif)

Print Friendly, PDF & Email

Les étudiants des universités publiques de Guinée, de Gamal à N’Zérékorè, menacent de partir en grève, si toutefois rien n’est fait dans les 48h qui suivent. Ces étudiants réclament le payement de 3 mois d’arriérés de leurs bourses d’entretien, qui sont autour de 285 000 pour la L1, 300 000 pour la L2 et 315 000 francs guinéens pour la L3. 

 L’annonce a été faite par Alpha Oumar Tourkoun Diallo, président du Collectif des étudiants des universités publiques de Guinée, ce vendredi 6 août, dans l’émission “Mirador” de la Radio FIM FM.

Ils [ les étudiants] motivent cette décision en ces termes : «Depuis 3 mois maintenant, les étudiants s’impatientent, ils sont déjà en vacances et pourquoi ne pas les payer en les libérant pour qu’ils rentrent chez eux ? Il y en a qui ont fini les études, ils ont leur diplôme mais ils ne peuvent pas rentrer, parce qu’ils attendent ces bourses d’entretien là. Il n’y a aucune information autour de ça, c’est comme si les étudiants sont oubliés, donc c’est par rapport à ça que les étudiants ont décidé de se faire entendre.», a-t-il précisé.

Au niveau des campus universitaires, dit-il, les autorités leur disent qu’ils attendent encore l’argent. «L’argent ne doit venir des universités, ça doit venir forcément du ministère, qui, à son tour, dit que ça vient du ministère du Budget. C’est bloqué au niveau des ministères du Budget et de Finances. Et nous n’avons d’interlocuteur que le ministère de l’Enseignement supérieur. Si rien n’est fait, nous accusons le MESRS sur cette lenteur là.», martèle les étudiants à travers leur représentant.

Pour finir, ces étudiants déplorent le fait qu’à chaque fois qu’il s’agit de payer leurs bourses d’entretien, il faille des négociations. «Nous pensons que c’est un droit de nous payer, il ne faut pas à chaque fois venir au ministère pour dire payer les étudiants, ça devrait venir de leur planning.», a-t-il conclu.

Mamadou Yaya Barry

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.