Nord du Mali: un soldat guinéen ‘’piqué plusieurs fois par un scorpion’’ décède

Print Friendly, PDF & Email

Selon la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), plusieurs soldats africains ont trouvé la mort cette semaine au nord du Mali.

A l’en croire, au cours d’une patrouille de routine le 10 mai dernier, trois soldats de la paix du contingent tchadien ont trouvé la mort suite à l’explosion d’engins explosifs improvisés.

Le lendemain, informe la Minusma, “c’est un de leur collègue, 2nd classe Sonomou Ouo-Ouo du contingent guinéen, qui en faction à un avant-poste d’observation au camp de la Minusma de Tessalit” qui a aussi trouvé la mort.

“Il a été piqué plusieurs fois par un scorpion, une blessure mortelle à laquelle il a succombé quelques jours plus tard”, révèle la Minusma dans un tweet.

La Guinée est l’un des pays africains qui a des soldats au nord du mali pour contrer la menace djihadiste.

Noumoukè S.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.