Nouveau code général des impôts : la touche Aboubacar Makissa qui force l’admiration des députés en inter-commission

Print Friendly, PDF & Email

Déjà très performant sur le chantier des recettes avec des tableaux qui affichent le vert, mois après mois, ce grâce à ce qui est convenu d’appeler la ‘’révolution fiscale Guinéenne’’, e-taxe en l’occurrence, le Directeur national des impôts, plutôt le nouveau DG des impôts poursuit les réformes dans son service en vue de réduire drastiquement les déperditions de recettes.

Après avoir donc réussi le combat de la dématérialisation des procédures, Aboubacar Makissa Camara met le curseur sur celui de la réforme du code Général des impôts.

Avec l’accompagnement de la tutelle, le ministère du budget, mais aussi l’implication de ses cadres et des acteurs socio-économiques concernés, il produira un modèle fiscalement très attrayant. Ce document amendé est soumis à l’appréciation des parlementaires.

Ce mercredi 23 juin, lors de son deuxième passage en inter-commission devant la représentation du peuple, le patron de l’administration fiscale forcera l’admiration de ses interlocuteurs pourtant très pointilleux et critiques, de par le contenu et l’explication pédagogique de ce code amendé.

Les attractions de ce nouveau code, selon les députés interrogés par notre reporter, c’est entre autres, le relèvement du taux d’imposition, la règlementation des exonérations …

Il reste donc l’adoption très prochainement en plénière de ce nouveau code.

« Cela sera une formalité, car le document prend en compte toutes les préoccupations en la matière», se lâchent des députés.

Source : MosaiqueGuinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.