Nouvelles frappes russes sur Kiev, des morts et des villes sans électricité

« Des centaines de localités sont sans électricité ».

Au moins six personnes ont été tuées dans les multiples frappes russes menées lundi matin sur l’Ukraine, notamment sur la capitale Kiev et la région de Soumy (nord-est), ont annoncé les autorités locales.

« À l’heure actuelle, le nombre de personnes tuées à la suite d’une attaque de drone kamikaze contre un immeuble résidentiel (de Kiev) est passé à trois », a affirmé sur Telegram un responsable de la présidence ukrainienne Kyrylo Timochenko.

Un journaliste de l’AFP a vu l’un de ces drones s’abattre sur un immeuble de la capitale ukrainienne, alors que deux policiers à genoux tentaient de l’abattre avec leurs armes de service, et plusieurs très fortes explosions ont été entendues, une semaine exactement après les précédentes frappes russes sur Kiev.

Plus tôt, le maire de la capitale Vitali Klitschko avait indiqué qu’une femme était décédée dans la frappe contre cet immeuble résidentiel, situé dans le centre-ville et qui s’est partiellement effondré.

« Le corps d’une femme sans vie a été retrouvé dans les décombres », avait déploré M. Klitschko sur les réseaux sociaux, précisant qu' »une autre personne se trouvait encore sous les décombres ».

« Trois blessés sont hospitalisés », avait-il précisé.

Selon le Premier ministre Denys Chmygal, « des installations énergétiques et un immeuble résidentiel ont été endommagés ».

Dans la région de Soumy, visée elle par des « attaques au missile », selon Denys Chmygal, trois morts ont été rapportés à ce stade par le gouverneur régional, Dmytro Jivitskiï.

« À 5H20 (02H20 GMT), trois roquettes russes ont touché des infrastructures civiles », a-t-il affirmé. Avant d’ajouter: « Au moins trois personnes sont mortes. Neuf sont blessées ».

Les frappes russes lundi matin sur des « infrastructures énergétiques » de trois régions d’Ukraine, dont la capitale Kiev, mais aussi les régions de Dnipropetrovsk (centre-est) et Soumy (nord-est), ont provoqué de nombreuses coupures de courant, selon Denys Chmygal.

« Des centaines de localités sont sans électricité », a-t-il indiqué.

« Tous les services travaillent actuellement (…) à rétablir l’approvisionnement en électricité », a-t-il assuré, demandant à la population de ces trois régions « d’économiser la consommation d’électricité, surtout aux heures de pointe ».

Dans la région de Dnipropetrovsk (centre-est), également touchée, « nos soldats ont abattu trois missiles ennemis », a ajouté de son côté la présidence ukrainienne, mais « une roquette a touché une installation d’infrastructure énergétique », a-t-elle précisé.

AFP

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.