Connect with us

Societé

N’zérékoré : ‘’6 cas de kidnapping dont une femme enceinte sont maintenant enregistrés’’ (Directeur régional de la police)

Published

on

La ville de N’zérékoré, capitale de la région forestière renoue avec le phénomène de l’insécurité dans ces derniers temps. Du mois de septembre à ce mois d’octobre, plus de 6 personnes ont été enlevées par des inconnus.

Le dernier cas date du week-end dernier dans le quartier Gbangana du nom de Djènèba Camara élève en 12è année, dans la commune urbaine dont les ravisseurs exigent une somme de 3 millions francs guinéens pour sa libération.

Dans la famille de la victime, la consternation est totale depuis l’enlèvement de leur fille. Oumar Camara un de ses frères se souvient de la disparition de sa sœur. « Les ravisseurs demandent 3 millions fg pour la libérer, ce qui est difficile parce-qu’ on n’a pas de moyen.  Elle a déjà passée une nuit et si elle n’est pas libérée, elle peut subir des cas de viols mais aussi les maltraitances physiques… »

Rencontré par notre rédaction, le Directeur régional de la police s’est dit être saisi de cette affaire et qu’il a déjà impliqué les autres services pour les fins d’enquêtes.

« Les parents de la fille sont venus déposer la plainte à mon niveau. Ils ont même parlé avec leur fille qui a dit qu’elle n’est pas seule et qu’ils se trouvent actuellement dans un enclos isolé. Mais ce n’est pas le seul cas, il y a une femme enceinte qui a aussi été enlevée. Qu’il y’a également des enfants là-bas. La fille en question partait vers Gbangana dans son atelier. C’est en cours de route qu’elle a été enlevée par les inconnus le week-end dernier. Et tout récemment encore, y’a les parents du commandant de la CMIS qui ont été enlevés. Nous rassurons les parents de la victime de ne pas s’inquiéter, les enquêtes sont en cours et promet des grands espoirs », a expliqué Sékou Koivogui.

Comme conseil, l’officier de police invite les citoyens à la vigilance et appelle la population à une étroite collaboration pour mettre hors d’état de nuire tous les hors la loi.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook