N’zérékoré : accrochage entre forces de l’ordre et citoyens de Nyampara fait deux blessés légers

Print Friendly, PDF & Email

Les abords du tribunal de première instance de N’zérékoré, chef-lieu de la Guinée forestière ont été le théâtre d’un affrontement entre les forces de l’ordre et les citoyens  du district de Nyampara qui réclament la libération de leur président de district.

Ces manifestants composés essentiellement de femmes ont été dispersés à l’aide de gaz lacrymogènes.

Selon nos informations, on dénombre pour l’instant deux blessés légers du côté des manifestants. Et malgré l’intervention du président de la délégation spéciale de N’zérékoré, Pé Mamady Bamy qui a appelé à l’apaisement afin de trouver une issue favorable à cette affaire, les manifestants campent sur leur position,celle de retourner dans leur village avec leur président Elie Penso.

Pour l’heure, l’accalmie est revenue. Mais les manifestants sont mobilisés à la place des martyrs en attendant une réponse à leurs revendications (libération d’Elie Penso et le départ immédiat du substitut du procureur Sankon).

Affaire à suivre !

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.