N’zérékoré : Amara Kadiatou Camara du SLECG motive son refus d’être secrétaire général dans un centre d’examen

Print Friendly, PDF & Email

C’est un fait rare en Guinée, mais quelques enseignants du pays se démarquent encore des autres à cause de leur prohibé morale pour la bonne tenue des examens crédibles.

C’est le cas d’ailleurs du secrétaire général du SLECG, Amara Kadiatou Camara dans la région de N’zérékoré, au sud du pays. Retenu pour être secrétaire général dans un centre d’examen du certificat du premier cycle, le syndicaliste qui est connu d’ailleurs par les élèves pour sa sévérité lors des compositions et examens nationaux a décliné cette proposition de sa hiérarchie.

Selon lui, l’accepter cette proposition serait de cautionner à enterrer l’éducation même s’il félicite la volonté du ministre, Dr Alpha Amadou Bano Barry.

« J’ai décliné la fonction du secrétaire général parc-que je ne veux pas être complice des fraudes. Aujourd’hui, nous avons besoin de faire une prise de conscience collective. Nous enseignants, le gouvernement, les parents d’élèves et élèves chacun en ce qui lui concerne doit se remettre en cause pour donner de la valeur à notre éducation, essence de tout développement. Le ministre a pris des bonnes initiatives que je salue. Mais à lui seul, il ne peut pas. Il faut qu’il soit accompagné par tous les acteurs impliqués.  Ce qui est paradoxal, c’est que dans la surveillance, il y a bien de gens qui font bien leur travail. Mais d’autres par contre, laissent les candidats tricher. En faisant çà, ils pensent qu’ils font du bien aux enfants ignorant qu’ils trompent les enfants et toute une nation. C’est dommage pour l’éducation. C’est pourquoi je suis allé voir le DPE poliment lui expliquer que je ne serais apte », a fait Savoir le syndicaliste qui appelle par ailleurs le MENA à l’implication de tous dans l’organisation des examens nationaux.

Il faut d’ailleurs rappeler que plusieurs surveillants de la ville incorruptibles et intransigeants aux tentatives de fraude lors du baccalauréat sont toujours la cible de certains candidats qui continuent de leur menacer pour avoir bien fait leur travail.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

+224 621941777

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.