N’zérékoré : Cécé Loua et Fassou Goumou en route vers le parti au pouvoir ?

Print Friendly, PDF & Email

C’est une information qui ne plaira peut-être pas au Front National pour la défense de la constitution qui s’oppose vaille que vaille à un éventuel troisième mandat pour le Président Condé. Le départ probable de Fassou Goumou et Cécé Loua, deux figures de poids non seulement sur les plans politique et économique pourrait sans nul doute affaiblir l’antenne Régionale du FNDC dans la région forestière considérée comme une zone géostratégique dans ce combat qui oppose.

 

Pour rappel, au lendemain des violences meurtrières des 22 et 23 mars dernier lors du double scrutin législatif et référendaire, plusieurs membres du Front National pour la Défense de la Constitution avaient été arrêtés dont Fassou Goumou et Cécé Loua coordinateur régional du FNDC.

Déjà selon, nos informations, dans les coulisses, les émissaires du Président de la République aurait rencontré Cécé Loua pour lui proposer de rejoindre le parti au pouvoir avant de se rendre dans son village à Gbouo, dans la préfecture de N’Zérékoré.

 

La même source nous informe que la venue du très puissant ancien maire de la commune qui se trouve aujourd’hui en prison à Kankan devrait rejoindre d’un moment à l’autre le RPG.

 

Fassou Goumou, ancienne tête de liste du RPG lors des élections communales du 4 février 2018 qui bénéficie d’une liberté provisoire pour des raisons de santé et évacué sur Conakry, pourrait lui aussi quitter le FNDC et signer son come-back au sein du RPG.

 

Selon nos sources, des émissaires du Chef de l’Etat ont été voir la famille de Fassou Goumou dans son village à Galakpaye pour négocier son retour.

 

Si la venue de ces deux personnalités qui bénéficient d’une influente remarquable dans la région se confirme dans les jours suivants dans les rangs du parti au pouvoir, le FNDC pourrait connaître un coup fatal et surtout un revers pour l’UFR qui connaît plusieurs démissions dans son état-major ces derniers temps.

Mais déjà, du côté des proches de l’opérateur économique Cécé Loua, cette probable arrivée au sein du parti au pouvoir n’est que des rumeurs.

Ce jeudi 09 juillet 2020 au matin, intervenant dans l’émission les Grandes Gueules chez nos confrères de la Radio Espace, le président de l’UFR Sidya Touré dit être informé par son coordinateur, des manigances du pouvoir qui obligerait son mentor à signer ce document d’adhésion qui conditionne sa mise en liberté. 

Attendons de voir la suite !!!

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.