N’zérékoré : c’est parti pour le procès des accusés des violences meurtrières du 22 mars

Print Friendly, PDF & Email

C’est sous haute surveillance sécurité et sanitaire que ces audiences criminelles ont démarré ce jeudi, 11 mars 2021. Au rôle, est inscrit 6 dossiers dont celui des 44 personnes accusées d’être à l’origine des violences meurtrières du 22 mars qui ont secoué la région.

Dans la salle déjà, la présence des prisonniers célèbres dont Fassou Goumou et l’ancien maire CéCé Loua est effective. A cela s’ajoute les 8 autres détenus restant qui ont été transférés en début de la semaine à la Maison centrale de N’zérékoré.

Au cours d’un entretien qu’il a accordé à notre rédaction, le procureur de la république avait souligné que tous les 44 accusés seront entendus, même ceux  qui ont bénéficié de la liberté provisoire.

Amara Souza Soumaoro, depuis N’zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.