Connect with us

Societé

N’zérékoré : le projet suivi indépendant de désendettement et de développement débattu par les acteurs concernés

Published

on

Il s’agit d’un projet de suivi indépendant dans le contrat de désendettement et du développement. Il est l’aboutissement des conséquences heureuses de l’achèvement de l’initiative PPTE (Pays Pauvre Très Endetté) que la Guinée a bénéficié grâce aux efforts de la troisième république. Ce projet est piloté par la coalition nationale des organisations de la société civile (CONASOC).

Ils étaient  au total 40 participants issus des différentes associations, ONG et différentes organisations de la société civile guinéenne à se réunir récemment à N’zérékoré. D’entrée de jeu, c’est  Mohamed Ansa Diawara, vice-président de la CONASOC qui a planté le décor de cette rencontre en ces termes :

« L’objectif fondamental de ce projet, c’est d’abord de contribuer à la gestion efficace, efficiente et transparente des fonds mobilisés à l’occasion de ce projet de désendettement et développement en Guinée. Mais aussi veiller à la réalisation de tous les projets qui seront financés dans ce cadre en vue de sortir le guinéen de la pauvreté. Quand la Guinée a fini initiative PPTEE, au lieu de reverser à la France, cet argent va servir à financer des projets, telques l’éducation, la réparation et la reconstruction des écoles sinistrées, c’est L’État qui le faisait. Deuxièmement, quand vous prenez l’agriculture, l’argent qui va financer ces pistes rurales rentrera dans le développement de la Guinée. Pour ce faire, il y a ce projet mais aussi pour suivre si l’argent est arrivé à destination. Est-ce que ces projets ont vu jour ?  Voilà l’objectif de cet atelier d’échange.

Très satisfait de prendre part à cette rencontre, Kéoulén kolié, un des participants promet de faire la restitution à sa base. « Cette formation nous a permis d’être bien outillés sur le terrain. Nous avions eu plusieurs connaissances telleques les notions d’enquête et comment se familiariser avec l’outil de collecte d’information. Tout ça, c’est pour nous permettre de suivre désormais les projets qui seront financés dans la région. Et nous rendrons également compte aux autres », confie-t-il.

A noter que ce projet de suivi indépendant de désendettement touchera dans un premier temps, les préfectures de Guéckédou et Macenta où des kiosques et centres de santé seront construits pour améliorer les conditions de vie de la population.

Amara souza soumaoro, depuis N’zérékoré

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités