N’zérékoré : forte adhésion des citoyens aux idéaux du parti PADES !

Print Friendly, PDF & Email

Le parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) récemment né gagne du terrain ces derniers temps grâce à son coordinateur régional qui ne ménage aucun effort pour son implantation dans les 10 sous-préfectures de N’zérékoré y compris la commune urbaine, mais aussi dans les autres préfectures de la région.

Pour le coordinateur régional, Aboubacar Konaté, le résultat de ce travail est le fruit de plusieurs mois de sacrifices de l’ensemble des responsables, militants et le président du parti, Dr Ousmane Kaba pour son combat pour l’instauration d’une véritable politique économique.

« Au jour d’aujourd’hui, je pourrai vous dire sans risque de me tromper que le PADES est devenu incontournable dans la région. Nous sommes totalement représentés dans toutes les localités de la région. Vous saviez bien que les Guinéens sont déçus de la gestion de ce régime qui veut nous imposer une présidence à vie. Tous les jours qui passent, nous enregistrons des adhésions massives au sein de notre parti. Quand vous prenez aujourd’hui les supposés fiefs du RPG, comme le N’yen ou Gonia, le PADES a finalement récupéré le terrain. Dans les sous-préfectures également, nos représentants ont réussi à faire venir tout le monde autour des idéaux du PADES », dira le coordinateur.

A la question de savoir pourquoi le parti ne sera pas au rendez vous des échéances électorales prochaines, il a précisé : « Cette question est déjà tranchée par le parti. Vous saviez bien que nous sommes membres du FNDC. Et à l’unanimité, on a décidé de ne pas prendre part à cette élection si les conditions de transparence ne sont pas réunies et que le Président de la République renonce à son projet suicidaire qu’est la nouvelle constitution. Mais je vous assure qu’il n’aura pas d’élections sans nous… »

Tout récemment, le parti avait procédé à la remise de 4 motos à ces  différents représentants de la région forestière. Pour Aboubacar Konaté, ce processus de dotation de leurs représentants des moyens logistiques n’est pas la première et doit continuer progressivement dans le but de leur rendre plus compétitifs sur le terrain.

Amara Souza soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.