N’zérékoré : Goikoya Lambert Zogbélémou, colonel de police à la retraite désigné patriarche

Print Friendly, PDF & Email

Quelques jours après l’enterrement du défunt patriarche Moholomo Azaly Zogblemou, les 7 grandes familles de Zogbla et toutes les notabilités de la préfecture de N’zérékoré, principale ville au sud de la Guinée, ont désigné mercredi à l’unanimité Goikoya Lambert Zogbélémou, colonel de police à la retraite, âgé de 73 ans.

“Ce qui nous a réunis aujourd’hui, c’était la désignation du futur patriarche. La notabilité et les 7 grandes familles de Zogbla se sont réunis et ont désigné Goikoya Lambert Zogbélémou. Il est l’homonyme direct du fondateur de N’zérékoré, Goikoya Zogbélémou. Il a été avant tout un haut cadre de l’État. C’est avec le grade de colonel de police qu’il est parti à la retraite. Il a donc été commissaire de police dans beaucoup de préfectures du pays. Nous savons en lui un homme qui peut nous réunir comme l’a fait son défunt frère parce qu’il est d’abord le président des Zogbélémou résidant à Conakry et en général des Kpelés à Conakry. Le choix a été mis en délibération devant le conseil de la notabilité. On est rentrés en conclave, et tout le monde unanimement est tombé d’accord que désormais c’est Lambert Goikoya Zogbélémou qui est le nouveau patriarche. C’était devant Elhadj Sogopé Damey, et en présence de nos oncles de Gbili( Gbilimou), parce que qui parle des Zogbélémou parle de celui qui nous a reçus c’est-à-dire les Gbilimou. Et aussi nos neveux qui sont venus de Kéréma et Samoé, », a expliqué Edmond Zogbélémou Gamy, secrétaire général du conseil de la notabilité des Zogblas.

Par ailleurs, la famille Zogbélemou a remercié le président de la république pour son immense effort du début de la maladie du défunt Hazaly Zogbélémou jusqu’à son enterrement.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.