Législatives/N’zérékoré : la jeunesse du RPG opposée aux primaires

Print Friendly, PDF & Email

Comme nous l’annoncions, le parti au pouvoir a finalement élu deux candidats parmi les 23 prétendants ce mardi 17 décembre, pour les élections législatives prévues pour le 16 février prochain.

Il s’agit de Attanas Kourouma, pour l’uninominale et de Dr Mory Sangaré sur la liste nationale. Un vote que contestent des jeunes du parti et qui dénoncent des manipulations de certains cadres du parti. Ces jeunes ne comptent pas se rallier derrière ces choix qui ne sont pas selon eux, leur aspiration.

« Le choix qui a été fait n’est pas le choix de la jeunesse de N’zérékoré. Réellement, s’il est vrai que le Président de la République, Pr Alpha Condé nous a promis qu’il a dédié son deuxième mandat aux jeunes et aux femmes, pourquoi ne pas accepter les jeunes ? Le choix de la jeunesse pour l’uninominale était PéPé 2 Haba », a expliqué Mory kaba.

De son côté, le secrétaire général chargé des questions d’emploi des jeunes au niveau de la section 4 qui  a dénoncé la mafia dans le vote de ce mardi. « Ça été une élection truquée. Comment est-ce qu’on peut accepter qu’une personne vote à la place de 3 personnes, ce n’est pas logique. Il y a quelle sous-préfecture de N’zérékoré dont le transport dépasse 60 000 francs guinéens. Pourquoi dire que les présidentes des sections doivent rester et que les responsables des jeunes doivent rester et faire venir les secrétaires généraux des sections pour voter à la place des autres ? Franchement, l’élection qui s’est déroulée n’a pas été correcte. C’est une mafia qui a été organisée. Ils nous ont trahi », fustige notre interlocuteur.

Ces jeunes qui ne comptent pas reculer ont alerté les responsables locaux du parti au pouvoir de cette situation et invitent également le bureau politique national à s’impliquer.

Amara Souza soumaoro, correspondant à N’zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.