N’Zérékoré : la police présente cinq présumés bandits dont un repris de justice

Print Friendly, PDF & Email

Le  commissariat central de N’Zérékoré a procédé ce vendredi à la présentation de 5 malfrats qui sèmeraient la terreur dans la région. Parmi eux, Raphaël Kanimou alias Daclé qui a été condamné au mois de mars dernier à un an de prison pour vol.

« Il s’agit de deux groupes de cinq personnes. Ce sont des bandits qui opèrent, mais de façon différente. Le premier groupe [celui de Raphaël] est composé de gens  spécialisés dans le vol de moto… Dans le deuxième lot qui mène un mode opératoire différent de la première se trouve également un autre grand bandit de grand chemin, en la personne Habib Dopavogui », a dit le  commissaire Lamine Komara en présentant ces présumés bandits. Selon le commissaire, ce deuxième groupe composé de trois personnes dont une en fuite opère à l’aide de ciseaux et de couteau, et généralement de nuit. « Si vous vous rappelez, c’est ce monsieur qui conduisait cette nuit du 31 décembre 2018) avec deux de ses collègues (Ousmane Diawara et Amsa) qui sont morts dans la rivièreCe sont Ousmane et Amsa qui rentraient dans le maquis Plein air pour retirer les objets des gens en les menaçant avec des poignards », a rappelé le policier.

Présents à cette présentation de bandits, le préfet et le maire de N’Zérékoré  ont promis que ses présumés malfrats répondront de leurs actes et subiront la rigueur de la loi.

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’Zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.