Connect with us

Societé

N’zérékoré : ‘’l’artiste Agnès Théa est morte d’une crise cardiaque’’ (parquet du TPI)

On en sait mieux sur les causes de la mort de l’artiste Agnès dite ‘’la star’’ retrouvée sans vie le samedi dernier dans sa chambre.  Cette mort avait plongé la ville de N’zérékoré, principale agglomération de la Guinée Forestière dans la tristesse.

Selon le résultat du rapport médical, Agnès est morte d’une crise cardiaque. C’est le parquet qui l’a annoncé ce jeudi au cours d’un point de presse qu’il a animé au commissariat central de N’zérékoré.

Depuis la découverte du corps sans vie de l’artiste Agnès Théa dans sa chambre le samedi dernier, dans le quartier Kpama 2, les commentaires vont bon train dans la cité. Pour donc éclairer l’opinion, le parquet du tribunal de première instance de N’zérékoré s’est prononcé sur le contenu du résultat de l’autopsie sur le corps de l’artiste qui serait morte d’une crise cardiaque.

« Nous avons reçu le certificat médical de l’hôpital régional. Mais la conclusion est que Agnès ‘’la star’’ est morte d’une crise cardiaque même si beaucoup de détails ont été donnés », dira le substitut du procureur Marcel oularé.

Concernant les rumeurs qui circulaient en ville disant que l’artiste serait morte suite à un empoisonnement, le procureur précise que les enquêtes et auditions faites par le commissariat central indiquent que la victime n’a pas bue de boisson.

« Selon les témoignages du chef de quartier qui avait assisté la scène, la victime n’a pas consommé cette bière et qu’elle a donné au gérant qui à son tour a préféré remettre à la gérante du bar qui aurait elle aussi donné  à une autre personne. Ce qui d’ailleurs, écarte la piste de l’empoisonnement », a indiqué le parquet.

Concernant les informations ‘’erronées’’ reprises par certains sites d’informations et sur les réseaux sociaux, le Parquet annonce que les responsables se verront poursuivis car, dit il, seul le parquet a la compétence de communiquer sur ce dossier.

Il faut rappeler que le corps sans vie de l’artiste a été retrouvé dans sa chambre dans le quartier kpama 2, commune urbaine de N’zérékoré. Auteur de la célèbre chanson « je veux te marier », cette révélation de la musique forestière âgée de 26 ans a été enterré le dimanche dernier par ses proches, parents et fans qui l’avaient rendu un dernier hommage au cimetière de Manangboloye.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook