N’Zérékoré : le Grand marché de la ville exposé au Coronavirus ?

Print Friendly, PDF & Email

Contrairement aux mesures annoncées par le chef de l’État lors du décret de l’état d’urgence sanitaire la semaine dernière, dans le plus grand marché de N’Zérékoré, capitale de la région forestière, ces mesures ne sont pas encore respectées. Aucun kit de lavage de mains n’est visible à l’entrée de ce grand centre de négoce, de surcroît, les mesures de distanciation sont foulées au sol. Le marché de la ville serait-il en train de s’exposer à la pandémie du Covid-19 ?

Venue acheter les condiments comme d’habitude, Madame Collette Zogbélémou, déplore l’absence des kits sanitaires à l’entrée du marché et invite les autorités à prendre leurs responsabilités.

« Vraiment je suis désolée de constater que rien n’a été fait par les autorités locales pour mettre les kits sanitaires à l’entrée du marché. Cette épidémie tue partout dans le monde. Mais chez nous on néglige le Covid-19. Il est temps que les kits de lavage soient un peu partout au marché surtout à l’entrée principale comme l’a recommandé le Président de la République. Moi, je m’adresse à l’administrateur du marché de faire des efforts. C’est tout le monde qui vient au marché » a expliqué cette dame.

Même remarque chez Georges Mamy qui indexe un laxisme de la part des autorités notamment celles du marché.

« C’est des annonces faites par le président pour éviter le Covid-19. Mais si les autorités elles-mêmes ne font rien pour éviter la propagation de la maladie, qu’est-ce que nous, nous pouvons faire ? 

Partout où je suis passé et entré il n’y a pas de kits de lavage de mains. Mais si c’est prendre de l’argent ils sont forts dans ça. Cependant l’autre là concerne la santé publique. Je pense que l’administration du marché doit réagir à temps » interpelle ce citoyen.

S’agissant également de la distanciation qui est d’1m 50, cette autre mesure souffre d’application, histoire de dire qu’elle est ignorée. Commerçants et acheteurs se bousculent dans une grande ambiance.

Pour cet autre citoyen, Médecin de sont état, cette mesure est difficile à respecter selon lui.

« Vous même vous voyez. Il n’est pas facile de respecter cette mesure de distanciation ici au marché. Il y’a trop de monde. Si tel est le cas, il serait mieux de fermer le marché. Pour moi, c’est la seule solution » a confié ce docteur.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!