N’zérékoré : le mot d’ordre de grève du SNE boudé par les enseignants

Print Friendly, PDF & Email

Apparemment, le mot d’ordre de grève lancé par le Syndicat National de l’éducation n’intéresse pas les enseignants de la préfecture de N’zérékoré, au sud du pays.

Dans les établissements scolaires que nous avons sillonnés ce lundi matin, les professeurs sont venus massivement comme d’habitude.

Du lycée collège Alpha yaya Diallo, Général Lansana conté, où encore les collèges Tilepoulou, Almamy Samory Touré, les cours se tiennent normalement avec la présence effective des enseignants et encadreurs.

En situation de classe au lycée collège Alpha yaya Diallo, Mamady Touré dit ne pas être concerné par cet appel.

« Ce sont les gens qui nous ont trahi lorsque Aboubacar Soumah du SLECG a déclenché les grèves antérieures pour améliorer notre condition de vie auprès du gouvernement. Nous avons reçu les instructions venant de notre secrétaire régional, Amara Kadiatou Camara de venir ce matin en classe massivement en classe. Leur grève ne nous concerne », dira cet enseignant.

Pendant ce temps, la grève lancée par le Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur depuis le vendredi dernier est suivie à la lettre ce lundi 25 janvier.

Les étudiants quant à eux, appellent le gouvernement à trouver une résolution rapide de cette autre crise.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

+224 621941777

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.