N’Zérékoré : le PADES de Ousmane Kaba enregistre de nouvelles adhésions (AG)

Print Friendly, PDF & Email

Au cours de sa traditionnelle Assemblée générale tenue ce samedi 22 août 2020 à son quartier général dans la commune urbaine de N’Zérékoré, le parti des démocrates pour l’espoir de Dr. Ousmane Kaba a connu l’adhésion de 32 militants au sein du PADES.

Prenant la parole pour la circonstance et au nom de ses amis venus de la sous-préfecture de Samöé, Patrice Koulémou a justifié ce choix, en raison dit-il, des idéaux du leader du PADES.

« Aujourd’hui, nous avons décidé de rejoindre ce parti à cause de la capacité intellectuelle de notre désormais cher président Docteur Ousmane Kaba. Il est le seul économiste capable de changer la situation de ce pays qui se trouve aujourd’hui dans un état critique avec Alpha Condé et ses clans qui ont trahi le peuple. Nous sommes venus de la sous-préfecture de Samöé pour témoigner de notre adhésion au PADES. Le choix n’a pas été facile, mais il fallait décider à temps. Et nous allons nous battre à Samöé pour la victoire du PADES lors de l’élection présidentielle à venir », a promis ce nouveau militant.

 

Même réaction, Chez Mamadou Camara, transfuge du RPG. « Depuis 30 ans j’ai milité dans le RPG, mais après 9 ans de gestion, force est de constater qu’Alpha Condé a échoué sur tous les plans dont économique et politique. Toutes les promesses faites par Alpha Condé ne sont pas respectées aujourd’hui. J’ai réfléchi pendant longtemps, et finalement c’est à Docteur Ousmane Kaba et sa formation politique que je crois. Et nous allons l’investir au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre », dira ce désormais ancien militant du parti au pouvoir.

Après donc les interventions des nouveaux militants qui a duré plus d’une heure, c’est le vice-coordinateur, Hamessi Bokoum qui, de son côté a remercié ses citoyens pour leur choix, avant de fustiger l’attitude des autorités du pays qui auraient empêcher leur leader en provenance du Mali de rentrer au pays.

« Aujourd’hui, nous sommes plus que réconfortés de votre adhésion au sein de ce grand parti. Je vous souhaite la bienvenue à tous et soyez rassurés que le PADES ne vous décevra jamais comme le RPG qui a échoué dans son plan.

Vous êtes tous informés que notre président a été obligé de retourner vers le Mali parce que les autorités guinéennes l’ont empêché de rentrer chez lui. C’est le comble que ce régime a démontré dans sa gestion. Alors le laisser seul aller à l’élection c’est une erreur, car la politique de la chaise vide ne paye jamais », a laissé entendre Bokoum.

Quant au coordinateur régional, Aboubacar Konaté, il a plutôt appelé les militants à se battre dès maintenant pour mobiliser et convaincre les autres à rejoindre le PADES.

« Vous qui avez décidé de faire le choix de nous rejoindre, vous avez fait un bon choix. A l’instant, vous avez le même titre que tous les militants. C’est pourquoi plusieurs stratégies sont déjà élaborées pour l’élection présidentielle mais aussi le renforcement du parti. Tous les jours nous enregistrons des adhésions, et cela prouve à suffisance que nous sommes incontournables dans la région et dans tout le pays. Et je peux dire aujourd’hui sans risque de me tromper qu’Ousmane Kaba est déjà élu », précise notre interlocuteur.

A la fin de l’assemblée, un mouvement de soutien dénommé “J’aime Ousmane Kaba” a été présenté à l’assistance.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.