N’zérékoré : le président Alpha condé fait d’énormes promesses à la population

Print Friendly, PDF & Email

Comme annoncé, le président de la République, Pr Alpha Condé s’est rendu ce mercredi à N’zérékoré, capitale de la Guinée forestière. Première étape d’une tournée qui le conduira dans les préfectures de Macenta, Guéckédou, Kissidougou et Faranah, le président Condé va inaugurer selon nos informations des centres de santé dans les différentes localités précitées.

Prenant la parole devant une foule en liesse, le président Alpha condé a tenu plusieurs  promesses. Parmi elles, on peut citer entre autres la mise en place des boulangeries pour donner de l’emploi aux jeunes, la réhabilitation des voies ferrées Conakry-kankan- Kérouane-N’zérékoré et aussi celle qui mène à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) et la création d’une usine de transformation et de conservation des produits locaux dont la tomate et autres et sans oublier la fourniture de l’énergie au deux quartiers Sokoura 1 et 2 dans la commune urbaine de N’zérékoré qui avaient menacé d’empêcher le déroulement du vote dans leurs quartiers s’ils n’avaient pas le courant.

Poursuivant, le président sortant de l’Union Africaine a expliqué les efforts qui sont entrain d’être consentis pour la construction des barrages hydroélectriques dans le pays que sont le barrage de Souapiti et de Koukoutamba. Pour les micros barrages, il a promis à la population que le barrage Zégbéla dans la région administrative de N’zérékoré sera aussi réalisé et que les études seraient bien en cours.

Plus loin, le chef de l’État a dit que les ressources financières sont disponibles ( les 20 milliards octroyés par la Chine) et les 21 milliards de dollars promis à Paris par les partenaires de la Guinée.

En ce qui concerne l’éducation, le président Alpha Condé a annoncé la mise en place d’un système qui va permettre  aux élèves en milieux ruraux d’accéder à l’internet.

Comme on pouvait s’y attendre, le Pr Alpha Condé a répondu à ses opposants qui ont, selon lui, dénoncé la non impartialité des ministres et autres cadres dans la campagne pour des élections communales. Il  leur a rappelé le rôle qu’ils jouaient lors des campagnes pour appuyer le PUP (ancien parti au pouvoir) dans un passé très récent.

A en croire le président Condé, l’un des adversaires de feu Siradiou Diallo en Moyenne Guinée était le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo qui combattait l’opposition d’alors.

Pour terminer, le chef de l’État a appelé les Guinéens à l’union, les a exhortés à abandonner l’ethnocentrisme pour un développement durable et inclusif du pays.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.