Connect with us

Politique

N’zérékoré/Les membres des CAERLE en grève : ‘’nous allons confisquer les matériels si…’’

Published

on

A l’instar des autres villes du pays, les membres des Commissions Administratives d’Etablissement et de Révision des Listes Electorales (CAERLE) dans la commune urbaine de N’zérékoré, principale ville de la Guinée forestière, observent en grand nombre une grève. Ils réclament le reste de leur argent à la CEPI (Commission électorale préfectorale indépendante).

A Boma sud, les opérations d’enrôlement et de révision des listes électorales sont boycottés par les agents.

Un agent recenseur qui s’est confié sous anonymat a indiqué que la situation n’est pas réglée, ils vont confisquer les machines.

‘’On a reçu que 700 mille francs guinéens pour la première tranche du travail que nous sommes en train de faire. Les jours ont augmenté et forcément ils doivent revoir notre situation, sinon nous on va bouder le boulot. Et si on n’est pas écoutés, nous allons confisquer les matériels”, menace ce membre de la CAERLE.

Joint au téléphone par notre rédaction, la présidente de la CEPI, Luopou Françoise Haba a jugé la démarche légale. Pour elle, la faute n’est pas à leur niveau.

“Ils ont le droit de manifester, chose que je trouve légale. Mais ce que déplore, c’est que parmi eux, certains veulent confisquer les matériels, ce que je déplore par endroit. Le calcul a faussé depuis le sommet, parce que juste après les opérations d’identification des électeurs, les opérations d’enrôlement et de révision des listes électorales devraient commencer. Il était prévu donc 700 mille francs guinéens par agent. Mais vu l’augmentation des jours, il était prévu d’ajouter 200 mille francs guinéens. Ce qui fait un total de 900 mille francs guinéens. En ce qui est de ma compétence, j’ai remonté les informations à mes supérieurs”, précise la présidente de la CEPI.

Les élections législatives sans cesse reportées se tiendront le 16 février prochain.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités