N’zérékoré : les robinets à sec, la SEG rassure que les dispositions sont prises

Print Friendly, PDF & Email

Depuis plus de deux mois, les citoyens de la préfecture de N’zérékoré, au sud du pays, font face à une crise d’eau potable. Mais pour le service régional de la Société des Eaux de Guinée, ce problème est dû en bonne partie à la pandémie du Covid-19.

« On a des clients privés et des clients de l’administration. Vous aviez des clients particuliers, ce sont ceux qui étaient concernés à cette gratuité de l’eau annoncée par le gouvernement pour alléger la situation des gens en cette période de la pandémie Covid-19. Très fort malheureusement, l’information n’a pas été bien passée. Et voilà que les autres catégories ont croisé les bras et jusque là, elles ne payent pas les factures. Et on n’a pas d’argent pour acheter le carburant et même les produits chimiques », dira Mohamed Kourouma.

Les dispositions sont donc en train d’être prises pour trouver une solution à cette rareté de l’eau. « Bientôt si tout va bien comme cette gratuité prend fin maintenant, ça sera probablement un mauvais souvenir pour les citoyens et ça, dans les jours », promet le directeur.

La société des Eaux de Guinée (SEG) présente donc ses excuses aux consommateurs pour les désagréments causés et les invite à la bonne compréhension.

En attendant, les populations tirent le diable par la queue en cette saison sécheresse.

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré

+224 621 94 17 77

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.