N’Zérékoré : plus de 12 mille candidats affrontent le certificat de fin d’études primaires

Print Friendly, PDF & Email

C’est sous le Slogan “Tolérance Zéro” que l’examen de fin d’études élémentaires a démarré ce mercredi 05 août 2020 partout dans le pays.

Dans la préfecture de N’Zérékoré, c’est la première autorité communale qui a donné le coup d’envoi de cette évaluation. C’était en présence des autorités préfectorales de l’éducation, à l’école primaire Mamadou Konaté.

Pour Moriba Albert Délamou, aucune irrégularité ne sera tolérée dans le déroulement.

« Chers élèves, ce que je vais vous dire, nous avions étudié dans cette école on était dans les mêmes tenues que vous. Mettez-vous même en confiance parce que cette fois-ci l’éducation, les malversations, ça va être “Tolérance Zéro” », précise-t-il.

« Il faut qu’il y ait tolérance zéro pour que vous méritiez ce que vous faites. Tant vaut école, tant vaut la nation », a enseigné le maire.

Pour sa part, Mohammed Sylla, chargé des examens à la direction préfectorale de l’éducation, est revenu sur les statistiques relatives au nombre de candidats.

« Nous avons dans la préfecture de N’Zérékoré un total de 12305 candidats inscrits dont 5093 filles répartis dans 36 centres d’examen. Dans la commune urbaine, on a 20 centres et 16 dans les zones rurales », a-t-il précisé.

Il faut noter que ces évaluations vont durer 3 jours. Et cette année aucun repos n’a été accordé aux différents candidats en raison de cette année spéciale de crise sanitaire de Covid-19.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.