N’zérékoré : les préparatifs de la rentrée universitaire et pré-universitaire vont bon train

Dans la préfecture de N’zérékoré, principale agglomération de la Guinée forestière au sud du pays, les autorités en charge de l’enseignement supérieur et secondaire s’activent pour l’ouvertures des classes au compte de l’année académique 2018-2019.

À la Direction préfectorale de l’éducation (DPE), toutes les dispositions sont prises pour une rentrée réussie a laissé entendre le directeur préfectoral de l’éducation.

« Nous avions pris toutes les mesures, les concessions scolaire sont assainies, on a fait le curage, les emplois du temps sont confectionnés .dont nous sommes fin prêts pour la rentrée pédagogique qui doit avoir lieu le 03 octobre 2018 »,a expliqué le directeur préfectoral de l’éducation de N’zérékoré.

À la question de savoir si cette rentrée ne sera pas perturbée avec la menace du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), le DPE de N’zérékoré Moussagbè Diakité dit croire en la maturité des enseignants.

« Moi je ne crains rien, parce que je crois en la maturité des enseignants. Je sais qu’ils vont se mettre au-dessus des réclamations. Que ça soit Aboubacar Soumah où autres, ils sont tous des enseignants ils doivent œuvrer intelligemment dans l’intérêt exclusif de nos enfants », répond Moussagbè Diakité.

A l’université de N’zérékoré également les préparatifs vont bon train, selon le vice-recteur chargé des études et de la recherche Ibrahima Bakayoko.

Pendant ce temps, les enseignants de la préfecture de N’zérékoré affirment préférer le mot d’ordre de grève lancé par le SLECG à partir du 03 octobre prochain et comptent bouder les classes si rien n’est rien par le gouvernement pour  satisfaire leurs revendications.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.