N’zérékoré : un mort et plusieurs blessés dans des affrontements communautaires à N’yen

Print Friendly, PDF & Email

Encore le sang a coulé dans la commune urbaine de N’zérékoré au sud du pays.

Tout est parti d’un incident survenu samedi aux environs de 20 heures pendant que les fidèles musulmans étaient en train de prier. En effet, c’est un inconnu qui aurait enlevé le pot d’échappement de sa moto  pour faire des va-et-vient devant de la mosquée.  Une attitude que n’ont pu digérer les fidèles qui l’auraient sommé d’arrêter. 

C’est dans cette cacophonie que ces derniers auraient porté main sur lui.

Ce qui a vite dégénéré en heurts entre les communautés Kpelé et Malinké dans ce quartier de la banlieue.

Malgré l’intervention du PA et de la CMIS qui ont calmé et dissuadé les deux camps, on note plusieurs blessés et un mort.

La victime âgée d’une vingtaine d’année, du nom d’Ibrahima Kalil Konaté, aurait été touchée par balle du côté de son épaule, selon un des membres de sa famille.

« Mon frère a été fauché par une balle. Il a été transporté à l’hôpital mais je peux dire qu’il y est parti déjà mort. Son corps se trouve présentement à la morgue. C’est vraiment déplorable que nous perdions notre frère dans les situations comme çà. Nous sommes vraiment sous le choc », dira son jeune frère. Pour l’heure, aucune autorité n’a accepté de se prononcer sur le sujet. La préfecture de N’zérékoré a connu par le passé plusieurs conflits ethnico-religieux qui ont fait des centaines de morts et de nombreux dégâts. Et pour durablement enterrer la hache de guerre, un pacte a été signé récemment entre les communautés qui cohabitent dans la ville. Un pacte qui, malheureusement, vient d’être foulé aux pieds.


Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

Tel: 621- 94-17-77

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.