N’zérékoré : un présumé voleur de moto lynché par une foule en colère, à Bounouma

Print Friendly, PDF & Email

Les populations de la sous-préfecture de Bounouma située à 15 kilomètres de N’zérékoré, au sud du pays très remonté ont envahi la gendarmerie de ladite localité ce mercredi, 30 décembre pour extirper un présumé voleur de moto et lui tuer.

L’affaire remonte depuis quelques semaines lorsqu’un de leur a été tué vers la forêt de 43 à Diecké sur sa moto. Depuis ce jour, les enquêtes ont été menées pour mettre main sur le présumé criminel.

Joint au téléphone, le maire de la commune confirme l’information avant de revenir sur les circonstances de ce soulèvement populaire.

« C’est un individu qui a été tué ce matin et c’est suite au vol d’une moto.  La moto volée a été retrouvée alors le propriétaire avait été assassiné dans la forêt de Diecké. Les gens étaient sur les enquêtes et la moto a été retrouvée avec la victime qui a été tuée ce matin. Il a été filé jusqu’à dans sa famille à Gbeleye ».

Selon les informations fournies par les services de sécurité, « Ce matin ils lui ont envoyé à la gendarmerie de Bounouma. Et avec la colère de l’assassinat de leur ami,  ils n’ont pu digérer, ils ont envahi la gendarmerie lui fait sortir avant de lui lyncher. Au moment où je vous parle, le calme règne dans la locale de Bounouma et environs », a expliqué Mamy le maire de la commune rurale.

Dans ces derniers temps, les citoyens ne portent pas confiance à la justice. Un phénomène qui perdure malgré la mise en garde du chef de l’Etat lors de son investiture qui avait mis les auteurs des vindictes populaires à subir la rigueur de la loi.

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré

+224 621 94 17 77

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.