N’zérékoré : vague de démissions à l’UFR

Print Friendly, PDF & Email

Décidément, il fait mauvais à l’Union des forces républicaines (UFR) de l’ancien Premier ministre Sidya Touré en région forestière.

Après la démission du maire UFR de Diecké, c’est le colonel Dominique Camara, Conseiller à la commune, la présidente des femmes Fanta Kourouma qui viennent de jeter l’éponge avec 77 autres membres en rejoignant le navire présidentiel.

Cette cérémonie qui s’est déroulée au siège du RPG a été présidée par le Coordinateur régional Adama Keita en présence du maire de la commune Moriba Albert Délamou.

Pour les motifs de leur démission, ils dénoncent la gestion opaque de leur désormais ancien président et le boycott des élections.

“Personnellement, j’ai fait mon adhésion à l’UFR en décembre 2012. Mais aujourd’hui nous avons décidé tous de rejoindre le RPG.

Tout d’abord il faut noter la gestion opaque du parti qui n’est pas du tout correct.

L’UFR ne respecte pas ses militants, les dirigeants ne nous respectent pas du tout. Le président prend les décisions sans consulter la base et le pis, le président empêche d’aller aux élections. Il empêche aussi ses militants de voter, qu’il ne donne pas de consigne de vote. Donc, ce n’est pas la démocratie.

Si vous ne partez aux élections mais donnez les consignes quand même aux militants, libres à eux de choisir la personne qu’ils veulent,” a déclaré le colonel à la retraite porte-parole.

À la question de savoir qu’est-ce qui a motivé leurs adhésions au sein du RPG, ce désormais militant du parti de Sidya pense que Alpha Condé reflète le développement du pays. On s’était trompés de choix. Le président Alpha Condé a une vision claire du développement. Et il est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

Donc pour ça, moi je le rejoins. Et cette adhésion massive c’est grâce à Sékou Souapé, Foromo Koulémou, Moussa You Condé. Ce sont nos frères qui nous ont aidés à revenir dans la grande famille. Et en plus, le président Alpha Condé à le souci de la forêt. La force de l’UFR qui a toujours eu des grands scores en forêt, c’est nous et ces femmes. Alors c’est pour dire que le coup KO est assuré ».

En réponse, Sékou Souapé a, au nom du bureau national, dit prendre acte de cette adhésion qui, selon lui, va permettre de porter Alpha Condé au pouvoir au soir du 18 octobre.

Pour rappel, Dupont Béatrice et le maire de Diecké ont tous également quitté le parti UFR pour rejoindre le RPG.

Des défections qui pourront avoir de lourdes conséquences sur le parti de Sidya Touré quand on sait que ces personnes ont une forte influence dans la région forestière.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.