Obsèques du président ATT : la Guinée n’a dépêché aucune délégation, à Bamako

Print Friendly, PDF & Email

Depuis quelques temps, nous assistons à un recul diplomatique de la Guinée. Aujourd’hui, à Bamako, au Mali, un fait a retenu l’attention : l’absence de délégation venue de Conakry pour prendre part aux obsèques du président malien Amadou Toumani Touré (ATT), décédé le 10 novembre dernier en Turquie. Pendant ce temps, tous les autres pays de la Cedeao avaient leurs délégations présentes. Ce geste qui n’est pas passé inaperçu a été très critiqué par les politiques maliens qui estiment que le chef de l’Etat guinéen a préféré son amitié avec IBK au détriment de celui du peuple malien.

Lors de la cérémonie d’installation du gouvernement de transition, ni le président guinéen ni une délégation guinéenne n’est venue pour donner un signe de vie au lien séculaire d’amitié existant entre les deux pays. La Guinée s’est contentée de son ambassadeur à Bamako. Au décès du président Moussa Traoré qui entretenait de très bonnes relations avec les feus présidents Sékou Touré et Lansana Conté mais aussi avec la communauté guinéenne au Mali, le professeur Alpha Condé avait également brillé par son absence ; ni lui ni un membre de son gouvernement n’avait rehaussé de sa présence aux obsèques. Idem pour ATT , le “chouchou” des Maliens qui a été inhumé ce mardi après un ultime hommage.

Au sein de la communauté guinéenne à Bamako, le sujet est sur tous les lèvres. Pourquoi la Guinée n’a dépêché aucune délégation aux funérailles d’ATT et de Moussa Traoré ? Alpha Condé est-il fâché avec la chute d’IBK ? ‘’Il y avait un froid entre Alpha Condé et ATT. ATT m’a dit qu’Alpha Condé pense qu’il supporte Cellou Dalein Diallo alors que ce n’est pas vrai’’, confie à Mediaguinee un grand nom malien.

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali) 

00223 91895637 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.