Opérationnalisation du CADM en Guinée : le ministre Ibrahima Khalil Kaba échange avec une délégation de l’UA

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de l’opérationnalisation du centre africain de développement minier (CADM) en Guinée, une délégation de l’Union Africaine conduite par Madame Ron Osman Omar, Responsable de la Division Industrie à la Direction du Développement Économique, du Commerce, de l’industrie et des Mines de l’Union Africaine vient de séjourner en Guinée.

Elle (délégation) s’est longuement entretenue avec le ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, Dr Ibrahima Khalil Kaba, et les entretiens ont essentiellement porté sur la nécessité de rendre opérationnel le Centre Africain de Développement Minier, après le choix de la Guinée en 2018 pour abriter ce Centre, lors du Sommet de l’Union Africaine à Nouakchott.

« Nous sommes une délégation de l’Union Africaine qui est venue pour l’opérationnalisation du Centre Africain de Développement Minier. Nous avons bien avancé, nous avons eu de très bonnes discussions avec le Ministre des Affaires Étrangères. Le covid a beaucoup retardé les ratifications qui étaient nécessaires justement pour la pleine opérationnalisation du Centre. Nous allons travailler très dur pour que cela soit opérationnel le plus tôt possible », a précisé Madame Ron Osman Omar.

Pour le ministre Dr Ibrahima Khalil KABA, « le processus, il est technique, il est aussi politique avec les questions de ratification. Nous avons 11 pays qui sont déjà signataires de l’accord. Il faut qu’on arrive à 15 pour pouvoir composer le Conseil d’Administration. Donc y’a un processus politique qui va être conduit en grande partie par nos Missions Diplomatiques, pour nous assurer que les signataires ratifient et que les autres pays qui n’ont pas encore signé signent d’abord dans un premier temps, et ratifient dans un second temps ».

Youssouf Keita           

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.