Opérations de déguerpissement : non Kassory, un Premier ministre ne parle pas ainsi !

Print Friendly, PDF & Email

En soutenant hier devant la représentation nationale que ni lui ni le président de la République Alpha Condé n’ont autorisé d’aller casser les maisons des citoyens dans les quartiers, Kassory joue à la diversion et avoue la faiblesse des dirigeants. Alors que le chef de l’État a plusieurs fois annoncé que les emprises seront libérées et que l’État récupérera ses biens.

Même Toto sait que le ministre de la Ville Ibrahima Kourouma ne peut nullement engager une telle opération d’envergure sans l’aval du gouvernement et du président de la République. Un Premier ministre ne parle pas ainsi. Il trouve les mots juste pour assumer ce que ses ministres font. Kassory veut-il faire de Kourouma l’agneau du sacrifice ?

Pourtant, en février dernier, des ministres du gouvernement (Aboubacar Sylla, Bouréma Condé, Amara Somparé et Ibrahima Kourouma) ont conjointement animé un point de presse avec le gouverneur de la ville de Conakry Mathurin Bangoura pour soutenir les opérations de déguerpissement et vanté le programme présidentiel. Où était en ce moment Kassory? Joue-t-il à l’étonné ? Le temps est le meilleur juge.

Mediaguinee

1 Commentaire
  1. S 2 jours il y a
    Repondre

    Réveillez vous c’est mieux si non même santan va quitter la Guinée

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.