Connect with us

Politique

Oumra : Alpha Condé en route pour La Mecque

C’est devenu une tradition pour le président guinéen. Chaque ramadan, Alpha Condé fait les derniers jours du mois saint à La Mecque. Cette semaine, sauf dernière décision, le chef de l’Etat s’envolera pour l’Arabie saoudite pour y effectuer l’Oumra. Il en profitera pour participer à un forum sur la Guinée qui, pourrait, selon nos sources, rapporter assez de fonds au pays.

Focus de Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    24 mai 2019 at 15 h 34 min

    Vous avez parfaitement raison au regard de la présence sur place en Arabie Saoudite d’une forte délégation gouvernementale Guinéenne qui devra rencontrer la Banque Islamique de Développement à Jeddah et discuter du portefeuille actuel de cette Banque en Guinée, et de l’avenir de la coopération économique et financière avec les investisseurs internationaux du Moyen Orient intéressés par le potentiel économique de la Guinée.

    Mais en même temps, il serait très étonnant que le Président de la République ne soit pas présent à l’investiture de son homologue Sud Africain, Cyril Ramaphosa dont la cérémonie de prestation de serment est prévue demain Samedi 25 Mai 2019 au stade Loftus Versfeld de Pretoria, où des milliers de Sud-Africains et d’invités internationaux sont attendus.

    Une date d’investiture choisie également pour coïncider avec l’Africa Day, la journée de la libération du continent et de la création de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine), la matrice de l’actuelle Union Africaine.

    C’est quasiment tout le gotha du continent qui sera au rendez-vous de demain à Pretoria.

    Conformément à la Constitution Sud Africaine, M. Cyril Ramaphosa doit prendre ses fonctions dans les cinq jours suivant son investiture ou sa déclaration d’allégeance à la République et de respect de la Constitution.

    Élu le 22 Mai dernier, M. Ramaphosa devrait prêter serment lors de son investiture prévue demain 25 Mai à Pretoria.

    M. Ramaphosa a été désigné comme candidat par le Congrès National Africain (ANC) qui a réuni 57,51% des suffrages et remporté ainsi à la majorité absolue les élections générales Sud-africaines le 8 Mai dernier, conservant le contrôle du Parlement mais avec une majorité en baisse.

    Logiquement parlant, Professeur Alpha Condé ne peut pas du tout être absent de cette grande cérémonie d’investiture de Cyril Ramaphosa prévue demain en Afrique du Sud. Je crois.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook