Ousmane Gaoual Diallo : « le FNDC pour moi, c’est un simple logo »

Malgré sa dissolution par le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, le front national pour la défense de la constitution est déterminé à continuer son combat contre la junte militaire au pouvoir. Le front décide de manifester à New York sur la conduite de la transition ce mardi 20 septembre devant le siège des nations unies, en marge de l’ouverture de l’Assemblée générale de l’institution.

Invité de l’émission « Mirador » de Fim fm à s’exprimer sur la manifestation du FNDC, le porte-parole du gouvernement a indiqué lundi que le front se résume à un simple logo.
« Le FNDC pour moi, c’est un simple logo. Ça n’a aucune importance et mon opinion ne change pas là-dessus », a souligné Ousmane Gaoual Diallo.

Pour lui, le front qui milite pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel n’est composé que de ses plus grands trois leaders qui passent à insulter sur les réseaux sociaux.
« Quand j’ai parlé de ça la dernière fois, vous avez trois personnes. Vous avez Monsieur Diallo Ibrahima, vous avez Foniké, vous avez Koundouno qui passe leur temps à insulter les gens sur les réseaux sociaux. C’est tout, vous n’avez rien d’autres. Quand on traite quelqu’un d’un attardé mental, c’est bien gentil (…). Moi, je considère ça comme des injures quand on dit à quelqu’un c’est un attardé mental, un imbécile, un idiot, je ne trouve pas ça gentil dans les discours », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

A en croire Ousmane Gaoual Diallo, une manifestation des militants de l’UFDG aurait plus de sens que des militants du FNDC parce que selon lui l’UFDG a assez de militants aux États-Unis.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.