Ousmane Gaoual Diallo n’exclut pas d’être à la tête d’un parti politique dans quelques années

Print Friendly, PDF & Email

Récemment exclu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), l’actuel ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire n’exclut pas d’être à la tête d’une formation politique après la transition.
Ousmane Gaoual Diallo l’a fait savoir ce lundi 20 juin, dans les « Grandes Gueules » de la radio Espace fm à travers la rubrique « Oui ou Non ». Toutefois, il souligne que cela ne sera possible qu’après huit ans.
« C’est possible parce que dans cinq (05) ans non. Mais peut-être un peu plus tard parce qu’on est pas éligible rappelez-vous. A la fin de la transition, il va falloir être à la pause encore cinq (05) ans. Donc, il faut ajouter la transition si elle dure trois (03) ans, plus cinq, ça fait huit. Donc, c’est plutôt après huit (08) ans, peut-être dans dix (10) ans pourquoi pas ? », a répondu Ousmane Gaoual Diallo.

Par ailleurs, l’ancien coordinateur de la cellule de communication de l’UFDG s’est abstenu de tout commentaire quant à son exclusion du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo et de l’audio qui lui est attribué et qui a fait le buzz ces derniers jours.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.