Ousmane Gaoual Diallo n’exclut pas d’être à la tête d’un parti politique dans quelques années

Récemment exclu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), l’actuel ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire n’exclut pas d’être à la tête d’une formation politique après la transition.
Ousmane Gaoual Diallo l’a fait savoir ce lundi 20 juin, dans les « Grandes Gueules » de la radio Espace fm à travers la rubrique « Oui ou Non ». Toutefois, il souligne que cela ne sera possible qu’après huit ans.
« C’est possible parce que dans cinq (05) ans non. Mais peut-être un peu plus tard parce qu’on est pas éligible rappelez-vous. A la fin de la transition, il va falloir être à la pause encore cinq (05) ans. Donc, il faut ajouter la transition si elle dure trois (03) ans, plus cinq, ça fait huit. Donc, c’est plutôt après huit (08) ans, peut-être dans dix (10) ans pourquoi pas ? », a répondu Ousmane Gaoual Diallo.

Par ailleurs, l’ancien coordinateur de la cellule de communication de l’UFDG s’est abstenu de tout commentaire quant à son exclusion du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo et de l’audio qui lui est attribué et qui a fait le buzz ces derniers jours.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.