Ousmane Gaoual reçoit Mamadou Sylla, cfo: “la Guinée devrait tourner la page des prisonniers politiques”

Print Friendly, PDF & Email


Comme nous l’annoncions hier, le chef de file de l’opposition (cfo) Elhadj Mamadou Sylla, président de l’UDD, et les membres de son cabinet ont rendu visite ce dimanche 25 juillet aux leaders politiques de l’UFDG qui ont bénéficié d’une liberté conditionnelle depuis une dizaine de jours pour raisons de ssnté. L’objectif est de s’enquérir de l’état de santé des cadres proches de Cellou Dalein Diallo.


Le président de l’UDG, accompagné des ses pairs ont commencé ce marathon chez le patron de la communication de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) Ousmane Gaoual Diallo. Ce dernier, à sa prise de parole a dit toute sa satisfaction à la délégation.

« Je remercie tous les partis politiques sans distinction qui nous ont soutenus  durant cette parenthèse de privation de liberté. Nous avons la possibilité d’écouter la radio, de regarder la télé de temps en temps, de lire des journaux, aucune voix d’un leader de parti politique en Guinée ne nous a manquée. Chacun en fonction de ses moyens, en fonction de sa place, en fonction de ce qu’il estime comme pouvoir, s’est exprimé pour demander notre libération ou au moins un aménagement comme celui que nous sommes en train de vivre actuellement. C’est un moment de cohésion, c’est un moment d’expression, de la solidarité nationale dont nous avons été les bénéficiaires.»
Poursuivant, ce responsable de l’UFDG d’ajouter : « nous les encourageons de poursuivre ce travail pour que nos autres camarades qui sont encore dans les prisons puissent recouvrir leur liberté, qu’ils soient à la maison centrale ici, dans les autres prison du pays. La Guinée devrait tourner la page des prisonniers politiques, cela va dans le sens du renforcement de la démocratie et de l’État de droit.»


Pour finir, dit-il, “c’est difficile ce que nous sommes en train de traverser, ce qui est clair, moi je ne sors pas de cette prison avec une altération de mes convictions profondes que la Guinée doit promouvoir la démocratie l’État de droit pour que le développement puisse être là et qu’il soit partagé par le plus grand nombre de nos citoyens. Si non de la totalité de nos concitoyens, cette prison je la garde, la prison ne fait que la renforcer.» 
Mamadou Yaya Barry

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.