Ousmane Gnelloy enfin libre après « des excuses sincères au peuple de Guinée »

Print Friendly, PDF & Email

Cette fois-ci c’est la bonne. Ousmane Gnelloy Dilalo, « ministre de la défense nationale du président Alpha Condé sur Facebook » a été libéré mercredi. C’est le procureur général près la Cour d’Appel de Conakry qui l’a annoncé sur sa page Facebook. Le jeune communicant du Rpg Arc-en-ciel (ex-parti au pouvoir) était poursuivi dans deux dossiers pour « injures » et condamné de lourdes peines. Les plaignants que sont Kadiatiu Diallo « DK » et la famille Dalein se sont finalement désistés.

« Après des excuses sincères au peuple de Guinée de manière générale et les parties civiles en particulier ce matin, le parquet Général renonce à l’exercice de ses droits de pourvoi contre la liberté de Monsieur Ousmane Diallo.
Que Dieu dans sa puissance le guide sur le chemin de la droiture pour le repos de l’âme de ses parents », a écrit Alphonse Charles Wright.

Ousmane Gnelloy a été arrêté à Conakry alors qu’il voulait quitter le pays et conduit en prison au lendemain de la chute de l’ancien président guinéen Alpha Condé dont il est proche.

Elisa Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.