Ousmane Kaba : ’’je me suis battu pour avoir l’argent pour faire Kaléta’’ (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

Si Cellou Dalein Diallo revendique les ponts sous Lansana Conté, Sidya Touré le courant 24h/24 à Conakry, Ousmane Kaba -critiqué pour ses propos jugés « ethnocentristes et régionalistes » sur une radio locale, lui déclare être un artisan de la réalisation du grand barrage de Kaléta.

La Forêt et la Haute Guinée, ce sont aussi des parties de la Guinée

Face à ses militants, l’ancien ministre de l’Economie et président du Pades, a déclaré samedi que “la Guinée est dans l’obscurité, il n’y a pas d’électricité en Guinée ». ‘’C’est pourquoi, dit-il, moi-même je me suis battu pour avoir l’argent pour faire Kaléta sur le Konkouré. C’est pourquoi, on se bat pour qu’il y ait beaucoup de barrages sur le Konkouré. C’est une très bonne chose parce que ça fait avancer la Guinée, vrai ou faux ? On a dit aussi pendant qu’on fait ça, faisons un peu en Forêt et faisons un peu en Haute Guinée, ce sont aussi des parties de la Guinée. Mais les gens ne comprennent pas. Parce que s’il n’y a pas d’électricité, il n’y a pas d’agriculture parce qu’il n’y a pas d’usine parce qu’on ne peut pas ramasser la production agricole. Les enfants qui veulent faire des petites et moyennes entreprises à l’intérieur du pays, ça ne marche pas. Si ça ne va pas, tout le monde va venir à Conakry ou pas ? Mais c’est ce qui se passe. Tout le monde vient à Conakry parce que rien ne marche à l’intérieur du pays. C’est ce qu’on appelle l’exode rural. Comme il n’y a rien à Conakry non plus, eh bien les enfants ils s’arrangent, on leur fait croire que le paradis c’est en Europe, ils traversent le Mali, le désert du Niger, sans boire sans manger pendant des jours. Ceux qui arrivent à s’en sortir rentrent dans des bateaux de fortune et se noient dans la Méditerranée avec l’eau froide, avec beaucoup d’eau froide. Nous devons avoir pitié ». Lire ci-dessous la vidéo…

Propos recueillis par Yaya Dramé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.