Oyé Guilavogui: “à Conakry, s’il n’y a pas de forage, les gens allaient mourir de manque d’eau”

Print Friendly, PDF & Email

Le ministre de l’environnement des Eaux et forêts Mohamed Oyé Guilavogui est revenu mardi, 8 juin sur les problèmes d’eau auxquels sont confrontés plusieurs quartiers de Conakry et plusieurs villes de l’intérieur du pays. Pour lui, l’heure n’est pas à l’interdiction des forages tant que le grand projet d’adduction d’eau n’a pas vu jour. 
« Vous savez, si vous ne forez pas vous n’aurez pas d’eau. Quand j’ai été à Koundara, je ‘n’ai pas trouvé un seul puits, les gens sont obligés d’aller à 5 km avec une vieille citerne pour transporter l’eau en ville et vendre. Tu peux demander à cette ville-là pour qu’il n’ y ait pas de forage d’eau, à Conakry c’est pareil Il y’ aun déficit criard d’eau. S’il n’y a pas de forage, les gens allaient mourir de manque d’eau. Tout dernièrement, le président insistait sur ça pour ce grand projet d’eau à Conakry qui va se mettre en route très bientôt. À l’heure où je vous parle, ils sont en train de dédommager les gens qui sont sur les emprises. Pour le moment, on n’a pas le choix, la solution c’est de forer tant qu’on n’a pas l’addition d’eau”, insiste M. Guilavogui dans l’émission “On Refait le Monde” de Djoma tv.
Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.