Oyé Guilavogui: “si vous allez dans les mines de Boké, c’est décevant, on ne respecte pas le contenu local”

Print Friendly, PDF & Email


Répondant mardi, 8 juin aux questions des journalistes de l’émission “On Refait le Monde” de Djoma tv, le ministre de l’environnement, des eaux et forêts Mohamed Oyé Guilavogui a confié que le contenu local n’est pas respecté.
« Il faut avoir le courage de le dire, il y a des études environnementales avant mais une fois que le certificat est délivré et que les miniers s’installent c’est qu’on appelle le continu local n’est pas respecté, c’est le cas de Boké par exemple. Si vous allez dans les mines de Boké, c’est décevant, ils ne respectent pas le contenu local, c’est sur les lèvres, il faut avoir le courage politique de le dire. Mais vous allez dans les zones minières, tout est décimé, il n’y a pas d’eau potable, tout est fini», depoore-t-il.
Poursuivant, M. Guilavogui d’insister en ces termes : « le contenu localne n’est pas respecté. A l’heure où je vous parle,  j’ai une mission conjointe sur le terrain composée de mine, environnement pour aller constater. Parce que ma dernière sortie qui m’a conduit à Gaoual, Koundara, Boké en rentrant par Pita et Labé, on s’est rendu compte que les gens ne respectent pas le contenu local. Vous savez la quasi-totalité de nos populations vivent des ressources naturelles. Boké a été choisi comme la zone par excellence économique, c’est vrai que l’État a besoin des mines mais quelque part la population aussi subit, donc nous nous sommes là, il faut dénoncer”. 
Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.