Paiement de la caution d’Alpha Condé par des femmes : celles FNDC démentent 

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration lue ce samedi 5 septembre 2020 au siège du Parti de l’Espoir pour le Développement National-PEDN, les femmes du Front National pour la Défense de la Constitution fortement mobilisées, ont démenti l’information relative au paiement par plusieurs femmes guinéennes d’une partie de la caution de participation du Président Alpha Condé à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain.

« Nous avons appris avec une grande surprise sur les ondes de la Rtg et sur les réseaux sociaux, que des femmes se réclamant de toutes les composantes de notre pays, ont payé la caution de M. Alpha Condé pour sa candidature illégitime et illégale. Nous femmes du FNDC, de plus de 90% des femmes guinéennes, protestons avec la dernière énergie contre cette déclaration mensongère. 

Cet acte ignoble n’engage qu’elles, car les braves femmes de Guinée qui se battent sans relâche pour assurer un avenir meilleur pour leurs enfants, sont indignées par rapport à ces propos fallacieux diffamatoires d’un groupuscule d’épouses de ministres et de responsables de régies financières de l’État qui prétendent avoir payé la caution de la dictature d’Alpha Condé », a lu Hadja Sarangbè Condé.

Poursuivant la lecture, la présidente des femmes du Front indique : « Ces femmes démagogues corrompues sans vergogne ni conviction qui sont entretenues par l’argent du contribuable guinéen seront parmi les responsables du chaos qu’Alpha Condé veut créer en Guinée, et répondront devant l’histoire dans un futur proche. Nous appelons les dignes et braves femmes de Guinée à considérer ces femmes comme des renégats, des complices de la dictature, des ennemies de la paix et de l’alternance démocratique en Guinée », a-t-elle lâché.

Mohamed Cissé

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.