Palais des Nations: les coulisses de la rencontre entre le président Doumbouya et les perturbateurs du RPG (Mandian Sidibé)

Print Friendly, PDF & Email

🛑Par Mandian Sidibé🛑PALAIS DES NATIONS : LES COULISSES DE LA RENCONTRE ENTRE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET LES PERTURBATEURS DU RPG

Après que les crieurs publics du RPG aient encore fait parler d’eux pour la énième fois, dans le mauvais sens bien évidemment, consécutivement à l’indiscriptible pagaille qui a caractérisé leur supposée conférence de presse du 3 novembre 2021, organisée à leur siège national à Conakry, le Colonel-President Mamadi Doumbouya, qui tient à la paix sociale, à la quiétude et à l’unité des Guinéens, comme il tient aux prunelles de ses yeux, patriotisme avéré aidant, a aussitôt rappelé les troubleurs de l’ancien parti présidentiel à l’ordre, en les convoquant, illico-dare-dare, au Palais des Nations, siège provisoire de la Présidence de la République.

Au cours de cette rencontre, Son Excellence Monsieur le Président de la République a révélé ses véritables qualités de Chef d’Etat doublées de celles d’un officier supérieur exemplaire, à travers notamment le sang froid, la sérénité, la lucidité et la cohérence dont il a fait montre, le tout corroboré par une technique de communication des mieux maîtrisées et élaborées.

Avec le ton qui sied, le Messie national a mis en garde tous les pêcheurs en eau trouble et vendeurs d’illusions, mais aussi et surtout ceux qui seraient animés d’un esprit soutenant un quelconque amalgame de choses et de faits qui n’ont aucune commune mesure avec les réalités du moment, portées par deux catégories de citoyens qui se seraient convaincus de la commission de faits répréhensibles prévus et punis par les Lois de la République d’une part, et de l’autre, une cohorte de politiciens véreux, animés de mauvaises intentions, de nature à créer et à entretenir à tout moment et en tout lieu la zizanie qui sape le vivre ensemble dans la paix totale et entière des coeurs et des esprits.

Toujours est-il que Son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya n’est guère passé par le dos de la cuillère pour rappeller, dans un ton martial, que tous les Guinéens ont les mêmes droits et devoirs sur l’ensemble du territoire national. De ce point de vue, la liberté des uns s’arrêtent là où commence celle des autres. Toutes violations éventuelles des Lois de la République exposera leurs auteurs à la rigueur des mêmes Lois.

Si une certaine catégorie de Guinéens était au dessus de la Loi pendant le règne d’Alpha Condé, ces prédateurs autrefois impunis doivent se rendre à l’évidence que la donne a totalement changé. Aucun bandit-à-col-blanc ne se cachera derrière son étiquette politique pour tenter d’échapper à la justice : qui sème le vent, récoltera la tempête.

Avec le Colonel Mamadi Doumbouya et le CNRD, c’est la Guinée et les Guinéens qui gagnent. N’en déplaise à leurs détracteurs. Quoiqu’il en soit, le chien aboie, la caravane passe.

Mandian SIDIBE
Journaliste, Ancien Directeur Général de la radio « Planète FM « 

1 Commentaire
  1. MANZO CAMUS 1 mois il y a
    Repondre

     » l’indiscriptible » pagaille, vraiment 😂😂🤣😂🤣🤣🤣?

    Cet indigne analphabète continuera pendant combien de temps encore à nous tympaniser 🤬🤬🤬🤬🤬 avec ses gribouillages ni queue ni tête ?

    Est-ce qu’il n’y a pas un digne fils dans ce pays pour le faire taire à jamais?

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.