Papa Koly : « dans les jours à venir, nous allons recevoir 56 engins dédiés à l’assainissement »

Print Friendly, PDF & Email

Pour constater de visu ce qui doit être fait et en train d’être fait dans le cadre de la gestion des déchets solides dans la ville de Conakry, le ministre d’Etat, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, Elhadj Papa Koly Kourouma s’est rendu, ce samedi, 6 mars dans certaines  zones de tri et de transit des déchets  solides de la capitale. Notamment dans les zones de  Fossidet, Soloprimo, Kaporo-rail, Kakimbo et celle de la décharge de Dar-es-Salam, toutes dans la commune de Ratoma.

« C’est voir tout ce qui doit être fait et en train d’être fait. Il y a quelques moments, toutes les zones de tri et de transit qu’on vient de visiter, les immondices régnaient en maître. Il arrivait parfois où on a trouvé des immondices de plus de 10 mètres de hauteur.  On s’est attaqué à ces immondices qu’on pensait insupportables. On a pu les supporter et on les a amenés à la décharge », a déclaré Papa koly.

Poursuivant, le ministre dit qu’en lieu et place de ces immondices, ‘’nous avons construit des zones de tri et de transit, pour des points de regroupement moderne qui sont aujourd’hui fonctionnels. On  a visité Fossidet, Koloma, Centre mère et enfant, Kakimbo et la décharge de Dar-es-salam ». Et d’ajouter : ‘’nous avons deux programmes : « le programme sanita-villes propres piloté par l’Union européenne et Enabel qui ont fait cette zone de tri. Et les autres  sont réalisés par le programme de la ville. Et c’est un travail continue ».

Plus loin Papa Koly de souligner : « notre objectif à l’époque était de regrouper tous les points de regroupement qui avaient été réalisés dans le cadre de PDI3. C’est vrai que c’est difficile, mais petit à petit nous y parvenons. Ce qui pourra nous aider c’est la sensibilisation des populations. C’est le comportement citoyen pour le respect de notre environnement qui pourra faire de Conakry, ville propre. Le gouvernement est entièrement engagé. Et dans les jours à venir, nous allons recevoir 56 engins dédiés à l’assainissement ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.