Le pape l’embrasse sur la tête, la fillette guérit d’une tumeur au cerveau

Print Friendly, PDF & Email

« On priait pour un miracle », confient aujourd’hui ses parents à CBS. « Nous l’avons eu: c’était le baiser du pape. »

Son histoire est racontée ici, sur la page de la fondation lancée par ses parents. Gianna avait un an quand elle a rencontré le pape François lors d’un défilé à Philadelphie en septembre 2015. La fillette souffrait d’une tumeur cérébrale en phase terminale lorsque le pape l’a embrassée sur la tête. « À cette époque, il n’y avait aucun espoir pour nous », confie ses parents. « On priait pour un miracle. Nous l’avons eu: c’était le baiser du pape. Dieu nous a montré qu’il était avec nous. »

La petite fille avait été diagnostiquée d’une tumeur au tronc cérébral peu après sa naissance en 2014. Elle a passé les huit premiers mois de sa vie en soins palliatifs. Les médecins pensaient qu’elle ne fêterait pas sa première année. Après sa rencontre avec le pape François, Gianna a repris du poil de la bête.

En janvier 2016, son état s’est amélioré à coup de chimiothérapie une fois par mois. En novembre dernier, la chimio a pris fin. Gianna a trois ans aujourd’hui et sa tumeur a disparu. Le chef du Children’s Hospital de Philadelphie a confié sa surprise: « Si vous m’aviez dit qu’elle irait à la maternelle, je ne vous aurais pas cru. »

7sur7

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.