Paris : des têtes de porc retrouvées accrochées à l’entrée de la résidence de l’Ambassadeur du Maroc

Deux têtes de porc ont été retrouvées accrochées à l’entrée de la résidence de l’Ambassadeur du Maroc. Une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités. 

Ce jeudi 31 mars 2016, deux têtes de porc ont été retrouvées accrochées, tôt le matin, à l’entrée de la résidence de l’Ambassadeur du Maroc, située dans la banlieue ouest de Paris à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine. L’information a été rapportée par Le 360 qui cite une source parisienne.

Selon cette source qui met cet acte sur le compte de la montée grandissante de l’islamophobie en France, « c’est la première fois qu’un tel acte est commis contre la résidence de l’ambassadeur du Maroc, mais, durant les dernières semaines, des têtes de porcs ont été déposées devant des mosquées en France », précisant que l’ambassadeur a été informé ainsi que la police française.

Pour l’ambassade, « il s’agit de rechercher les motivations d’un tel acte et décrypter le message que son ou ses auteurs voulaient faire passer (…). Nous ne voulons pas donner d’interprétation à ce geste, c’est aux autorités de faire leur enquête ».

Pour sa part, le président du Conseil français du culte musulman, Anouar Kbibech, a exprimé son soutien à l’ambassadeur pour cette provocation insupportable, condamnant cet acte et le président dénonçant une ambiance malsaine, où les musulmans font l’objet d’actes de stigmatisation.

« Le fait de s’en prendre à la résidence de l’ambassadeur démontre qu’une étape supplémentaire dans la provocation a été franchie. Cette nouvelle profanation vise la représentation diplomatique d’un pays ami de la France, engagé au même titre dans la prévention de la radicalisation et la lutte contre le terrorisme », a ajouté Anouar Kbibech.

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire