Paris: l’ex-candidate Marie-Madeleine Dioubaté se fait voler un diamant de 45 millions d’euros dans un hôtel

Print Friendly, PDF & Email

Une ancienne candidate à l’élection présidentielle en Guinée a déposé plainte à Paris pour le vol dans un hôtel parisien d’un diamant qu’elle estime à 45 millions d’euros, a-t-on appris

Deux hommes se faisant passer pour des Russes ont rencontré lundi Marie-Madeleine Dioubaté dans un hôtel parisien du VIIIe arrondissement pour expertiser ce diamant. Après évaluation, il lui ont remis un document certifiant que la piéce valait 45 millions d’euros, selon une source policière.

Mais entre-temps, selon un tour de passe-passe bien connu des escrocs et des enquêteurs, les deux hommes avaient subtilisé le vrai diamant et l’avaient remplacé par une pâle copie, a détaillé une source proche du dossier, confirmant une information de la radio Europe 1.

Lorsque la victime s’en est aperçue, les deux hommes avaient pris la fuite. Elle a déposé plainte. «Quant à la valeur réelle du diamant, c’est pour l’instant du déclaratif», souligne la source policière.

Une enquête préliminaire du chef de vol en bande organisée a été ouverte, selon le parquet de Paris. La brigade de répression du banditisme (BRB) est chargée de l’enquête.

Marie-Madeleine Dioubaté, du Parti des Ecologistes de Guinée, avait été la seule femme candidate à l’élection présentielle en Guinée en 2015 remportée par le président sortant Alpha Condé.

AFP
1 Commentaire
  1. CONDÉ ABOU 1 an il y a
    Repondre

    C’est tout simplement incroyable et inimaginable comme mode opératoire pour la négociation et la vente d’un diamant de 45 millions d’Euros dans une chambre d’hôtel !

    Et si les escrocs internationaux qu’elle a reçus dans son hôtel, l’avait froidement assassinée avant de disparaître dans la nature ? Dieu merci qu’elle ait eu la vie sauve.

    Ou bien, que ce serait-il passé si les escrocs étaient venus avec du gaz pour neutraliser complètement notre compatriote, et pour qu’elle perde conscience pendant longtemps dans sa chambre d’hôtel ?

    Qu’est-ce qui lui rassurait vraiment sur l’identification exacte des visiteurs, en recevant toute seule certainement dans une chambre d’hôtel, des inconnus sortis de nulle part, et à qui elle a le courage inimaginable de présenter carrément un diamant de 45 millions d’Euros ?

    Il y a tellement d’hypothèses diaboliques et infernales, pour imaginer combien de fois, notre compatriote a pris des risques incalculables et inimaginables pour le bon sens et pour sa propre vie !

    Pour le négoce du diamant, les procédures classiques internationales sont connues de tout le monde. Voici, une note que chacun pourrait lire facilement sur http://www.diamondspot.com, afin de mieux comprendre ce qui se passe dans la négociation du diamant.

    Suivez:
    Les centres d’échanges du diamant ou bourses sont des endroits où les diamantaires, les courtiers et les fabricants se rencontrent pour acheter et vendre des diamants, soit polis ou bruts.

    La plupart des pierres brutes au niveau mondial sont négociées sur les 4 places boursières du diamant de la ville d’Anvers. Ce sont sur les places boursières où circulent aussi les rumeurs concernant les prix des diamants et les informations internes concernant les situations financières des sociétés.

    Étant donné que l’industrie du diamant est tout sauf transparente, les places boursières du diamant représentent une source riche en informations.
    Les 4 places boursières d’Anvers, représentent 80% des diamants bruts vendus à travers le monde à ce jour.

    Ces places boursières sont le Diamond Club of Antwerp, la Bourse du Diamant, Vryes Diamant Handel et Diamant Kring.

    Ceci dit, il existe au total 29 places boursières à travers le monde et elles sont regroupées par la Fédération Mondiale des Bourses de Diamants. C’est par le biais de ces bourses que les détenteurs de vues répondront à la demande des autres professionnels du secteur du diamant au niveau mondial.

    L’ambiance chaleureuse permet aux négociants d‘examiner les diamants avec des instruments de haute technologie et dans une concurrence amicale. Au contraire des places boursières spéculatives, les places boursières du diamant sont des endroits où les conversations calmes et les négociations sont de rigueur.

    Les risques sont calculés avec soin et les discussions traitent les sujets comme l’offre et la demande ainsi que la qualité et la valeur des pierres alors que tous sont assis à une table. Ces places boursières observent cependant des règles strictes quant à la manière de mener des affaires.

    Question. Pourquoi avoir décidé de négocier toute seule un diamant de 45 millions d’Euros dans un hôtel fréquenté par Monsieur Tout le monde ?

    Peut-être qu’un jour l’on en saura plus, lorsque notre compatriote voudra bien s’expliquer sur ce qui s’est réellement passé, pour éclairer la lanterne de l’opinion publique.

    Espérons qu’il y ait plus de peur que de mal, mais c’est une histoire incroyable et ruineuse à jamais.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.