Connect with us

Divers

Parlement : le volet recettes de la loi de finances initiale 2020 adopté à une large majorité des députés

Published

on

21 mille 706,2 milliards de francs guinéens. C’est le volet recettes du projet de loi de finances initiale 2020 de l’Etat qui a été voté ce mardi 3 décembre à une large majorité des députés présents à l’Assemblée nationale y compris ceux issus de l’opposition. Ce, après la présentation récente dudit projet faite par les ministres de l’Economie et des Finances, du Budget, du Plan et du développement économique.

Les grands axes de ce projet de budget 2020 se présentent comme suit : recettes totales attendues : 21. 706,2 milliards de fg, soit 15% du PIB contre les dépenses totales prévues de l’ordre de 26. 730,7 milliards de fg, soit 18,3% du PIB. Dans ce volet-dépenses, il y a 9. 478 milliards de fg en dépenses d’investissement, soit 7% du PIB et un solde de base de 922,30 milliards de fg, soit 0,6% du PIB.

Dans le rapport de la commission des affaires économiques et financières, du plan et de la coopération, il est mentionné que « les prévisions budgétaires pour l’année 2020 tablent sur une augmentation des recettes fiscales due essentiellement aux impôts sur le revenu, les bénéfices et les gains en capital pour 565,4 Mds, les impôts sur les salaires et la main d’œuvre pour 62,6 Mds, les impôts sur les biens et services de 1 069,3 Mds, les impôts sur le commerce extérieur et les transactions internationales pour 451,5 Mds, les autres recettes fiscales pour 10,4 Mds et les impôts sur le patrimoine pour 41,9 Mds. »

Plus loin, ladite commission des affaires économiques mentionné que « les grandes masses du PLF 2020 se résument en recettes totales de 21 706,2 milliards ; Recettes hors dons : 20 296,2 milliards ; Dépenses : 26 730,7. Le besoin de financement à hauteur de 5 024,5 milliards, est couvert par la différence entre des ressources de financement pour 7 363 milliards et des charges de financement pour 2 337 milliards », précise-t-elle, avant d’indiquer que « les prévisions de recettes des régies financières se présentent ainsi qu’il suit : Direction Nationale des Impôts : 9 464, 61 Mds contre 7 892,36 Mds dans la LFR 2019 (19,9%) ; Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité publique : 1 660,34 Mds contre 2 103,16 Mds (-21%) en LFR 2019 ; Direction Générale des Douanes hors RER : 8 088,86 mds contre 7 647,15 Mds (5,8%) en LFR 2019. »

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités