Partenariat : la direction nationale des PME signe plusieurs accords avec la CPME-GUI

Print Friendly, PDF & Email

La Direction Nationale des Petites et Moyennes Entreprises a procédé, ce mardi 14 décembre, à la signature de plusieurs accords avec la Confédération Patronale des Petites et Moyennes Entreprises de Guinée, évoluant dans plusieurs domaines d’activités informelles, dont entre autres, l’agriculture, la restauration. La cérémonie a eu lieu au siège de Direction Nationale des PME à Petit Simbaya, dans la commune de Ratoma.

Prenant la parole pour la circonstance, Aboubacar Sylla, Directeur National des Petites et Moyennes Entreprises, a rappelé que c’est au nom du Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME qu’il a procédé à cette signature avec cette structure faîtière des PME en République de Guinée, avant de revenir sur le but de cette cérémonie. « C’est dans le cadre du suivi et de l’assistance que nous avons à apporter aux entreprises sur le territoire national. Nous avons au niveau de notre structure une certaine expertise dans le cadre du renforcement des capacités, des dispositions institutionnelles dans le cadre du développement de leurs activités. Les PME, c’est le moteur de la croissance, donc booster les activités des PME, c’est booster l’économie nationale », a-t-il précisé devant les membres de sa direction et les jeunes entrepreneurs.

Très satisfait de cette signature, Abdoulaye Baldé, Président de la Confédération Patronale des Petites et Moyennes Entreprises de Guinée a rappelé que l’un des objectifs de cette structure est de fédérer toutes les entités évoluant dans ce secteur. « Aujourd’hui, je suis trop ravi avec les nouvelles autorités, nous comptons les accompagner dans des actions très concrètes sur le terrain. Nous allons œuvrer pour que le secteur des PME puisse bien grandir. Mais ce qu’il faut retenir, l’État n’a pas pour vocation d’embaucher, nous avons notre obligation aussi d’aller entreprendre, c’est ça aussi l’obligation d’un pays. Nous voulons que ce secteur des PME soit un secteur très considéré par l’État.»

Poursuivant, le Président de la CPME-GUI de rassurer qu’ils vont  faire des actions concrètes sur le terrain avec l’ensemble des bureaux exécutifs et tous les membres de la confédération. « La signature de ce protocole sera axé surtout sur la sensibilisation, sur une coopération institutionnelle. Nous avons mis en œuvre le mois de l’entrepreneuriat qui se tiendra au mois de février, dans les 3 grandes universités, à savoir l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia Conakry, Gamal Abdel Nasser de Conakry et  l’Université privée Kofi Annan de Guinée. Nous allons échanger avec les étudiants de la licence 3, pour faire des campagnes de sensibilisation, de formation et surtout leur parler de l’enjeu d’entreprendre et aller sensibiliser aussi au niveau des secteurs informels pour la formalisation de ces entités pour qu’enfin, qu’ils puissent avoir des subventions de la part des institutions internationales», a martelé M. Baldé.

Au sortir de ladite cérémonie, Mme Sâ, l’une des membres de cette structure, a exhorté la jeunesse guinéenne à avoir l’esprit d’entreprendre. « Il ne faut pas attendre qu’on t’embauche pour être salarié. Il ne faut pas croiser les bras, s’asseoir à la maison et dire qu’il n’y a pas de travail. Il y a beaucoup de choses à faire.»

Mamadou Yaya Barry

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.